Si vous ne pouvez pas lire ce message, cliquer ici

Cher Raimund,


C’est Luca, ton complice de toujours, qui nous a appris ton départ l’autre nuit dans ton sommeil, sans doute usé de fatigue à voir le monde d’art et de beauté qui était le tien s’effondrer peu à peu autour de toi.


Nous nous étions rencontrés il y a un peu plus de vingt ans, jumeaux en émotion et partageant, sous bien des angles, la même vision douloureuse du monde.

Depuis 1999, tu es venu presque tous les ans présenter ou créer à Montpellier la plupart de tes rituels. Te souviens-tu de nos sanglots, et ceux de Laurent G., à Young People, Old Voices devant l’impossibilité de cet amour ou de l’irrépressible émotion qui émanait de

Si je meurs, laissez le balcon ouvert que tu avais dédié à la mémoire de Dominique Bagouet. Comme moi, la mort de ces jeunes artistes comme Bagouet, Hervé Guibert ou Klaus Nomi te hantait et nous en parlions souvent avec chagrin.


Bien sûr, nous sommes tous si tristes de te voir partir, de ne plus te recevoir en résidence à l’Agora, de ne plus t’applaudir à chacun de tes spectacles. Même si, au fond de nous, l’équipe de Montpellier Danse et les centaines de spectateurs montpelliérains séduits par ton univers de chamane, savons très bien que nous avons eu la chance de rencontrer et d’aimer l’un des plus grands artistes de notre temps…

Ici, personne ne t’oubliera...


Jean-Paul Montanari
Raimund Hoghe est né à Wuppertal en Allemagne, il commence sa carrière en écrivant des portraits pour l’hebdomadaire Die Zeit. De 1980 à 1990, il est le dramaturge de Pina Bausch et, depuis 1989, écrit ses propres pièces de théâtre. Parmi ses créations, on peut citer Young People, Old Voices créée au Festival Montpellier Danse 2004, Quartet (2014), Songs for Takashi (2015), Musiques et mots pour Emmanuel (2016) et La Valse (2016). Parallèlement à son parcours théâtral, Raimund Hoghe travaille régulièrement
pour la télévision. Ses livres sont traduits
en plusieurs langues et ses spectacles
sont présentés à travers le monde. Il a reçu le Deutscher Produzentenpreis für Choreografie en 2001, le Prix de la critique française pour Swan Lake, 4 Acts (2006), et, pour l’année 2008, les critiques du magazine Ballettanz le consacrent
« Danseur de l’année ».

Raimund Hoghe à Montpellier Danse

1999 : Dialogue with Charlotte

2001 : Another Dream

2004 : Young people Old voices

2004 : Sacre – The rite of Spring

2005 : Swan Lake – 4 acts

2007 : Meinwärts

2008 : Boléro Variations et L’Après-Midi

2009 : Sans Titre

2010 : Si je meurs, laissez le balcon ouvert

2011 : Montpellier, 4 juillet 2011, Les après-midi de Raimund H.

2012 : Pas de deux, Si je meurs, laissez le balcon ouvert

2013 : Cantatas et Bodylandscapes – expositions de photos

2015 : Quartet

2018 : Lettere amorose 1999-2018, La Valse

2020 : Moments of Young People

 04 67 60 83 60
montpellierdanse.com
#montpellierdanse #MD40Bis
Cet e-mail a été envoyé à pierre.philippe-meden@mshparisnord.fr
Vous avez reçu cet e-mail car vous êtes inscrit sur Montpellier Danse

Pour vous désinscrire, cliquer ici
.